Le mois de mars est déjà commencé, plus que trois petite semaine et je vais devoir retourner au travail et aussi laisser ma petite puce chez sa nounou, et plus la date approche, moins j'ai envie de reprendre ce rythme, de lui imposé ces levers le matin, de speeder le soir pour le bain, le biberon, le coucher

 

l'idée de ne pas reprendre m'a bien sur traversé l'espit, prendre tout ce temps jusqu'a sa rentrée à l'école, mais hélas, le côté financier m'a fait redscendre sur terre et dire que ce n'était pas possible

 

Du coup ça sera une reprise à mi temps, sur deux jours, le lundi et mardi (on travaille de base sur 4 jours)

 

J'ai aussi pensé changer de vie, me diriger vers autre chose, un autre métier, mais pour faire quoi, car malgrès tout j'aime mon travai

Pour le moment je profite encore car j'ai posé quelques vacances, histoire de m'éloigner encore un peu de cette reprise

Dans quelques jours, elle va commencer l'adapation chez sa nounou (la même que son frère), elle va voir d'autres personnes, faire de nouvelles découvertes, je sais qu'elle y sera bien...mais pourtant, je sens ma gorge se nouer, mes yeux se mouiller à l'idée de laisser mon petit bébé....

 

Si difficile de laisser son enfant pour allez s'occuper de ceux des autres

Si difficile de ne pas voir sa petit bouille pendant de longues heures

De ne pas entendre ses  éclats de rire

De ne pas sentir son odeur contre moi pendant le biberon

D'avoir l'impression de moins profiter d'elle

De lui imposer un autre rythme

Peur de louper certaines premières fois

 

Il va falloir se mettre en tête ce que je dis aux autres parents lors des adapations, que les enfants sont des éponges sensorielles, qu'il ne faut pas que je laisse s'échapper cette appréhesion...

Oui, mais là tout me semble si différent, cela me touche, cela m'angoisse

Mais je dois prendre sur moi, cette nouvelle vie va bientôt commencer

 

2015-02-26 15