C'était il y a un peu plus d'un an...nous étions en essai depuis quelques mois déjà

Et je ressentais déjà ces petits "trucs" que je connaissais bien pour l'avoir vécu pour ton frère

Tu sais, ces seins tendus, ce regard dans la culotte pour s'assurer 'qu'elles ne sont pas là", cette nauseé qui te prends sans raisons apparante

Déjà autour de moi quelques grossesses s'annoncaient...j'avais cette envie de les rejoindre

Alors en ce lundi 31 mars 2014, je me confie à des collègues avec qui je m'entends bien...je n'ose espérer trop fort de peur d'être déçue

le mercredi 2 avril mon mari à rdv au docteur je lui demande qu'il me fasse prescrire une prise de sang pour vérifier

Le jeudi matin, fébrile je me rends au laboratoire...on me dit que pour ce genre de test, je peux appeler le soir à 17H....la journée me semble longue si longue, trop longue

Je surveilles l'heure et puis 17h00 enfin, je prends mon téléphone compose le numéro, et une voix me répond 

- laboratoire du plateau, bonsoir

moi : Bonsoir, Mme W au téléphone, j'appel pour mon résultat, s'il vous plait

- Un instant s'il vous plait....oui il est positif à 3887

- Super, merci, bonne soirée

 

Je raccroche, pousse un cris de joie, pleure et carresse mon ventre

Tu es là mon bébé...et quelque chose me dit que je n'ai pas fini d'en verser des larmes

 

2014-11-13 10